Départ canon pour Enzinger

Alors que je discute avec Ilan Boujenah, déjà sorti après un bluff bien construit mais durant lequel son adversaire a touché deuxième nuts à la river, celui ci me parle d’une table de la mort où se trouve José Barbero et Jake Cody. Nous nous approchons donc peu à peu de cette table et je reconnais alors Yann Enzinger.

Yann Enzinger

Le Suisse de la Team 770 est entré en piste avec un jour d’avance… ce qui semble un bon choix puisqu’il trône devant 47k à 35 minutes de la fin du niveau 100-200 (ante 25). « Je suis monté à 61k au plus haut », m’explique-t-il avant de me détailler le coup.

« Nous sommes au premier niveau et un joueur ouvre 500. Je paye avec A 3 et il y a trois payeurs derrière. La petite blinde porte les enchères à 1,8k et tout le monde paye », commence-t-il. Les 5 joueurs découvrent un flop A 4 10.

« La petite blinde continue et mise petit. Je paye les 2,5k et nous ne sommes plus que deux », continue Enzinger. Sur le K, Yann touche les nuts. « Je suis max, il checke et je fais 7,5k… il paye après une petite hésitation ». Sur le J de la rivière, la petite blinde reprend l’initiative et shove. C’est payé par Yann qui remporte le coup avec sa couleur. Il faisait face à A A !

« Depuis, j’ai perdu quelques tirages mais j’ai encore beaucoup de profondeur et je suis cool », termine Yann.