PokerStars.fr EPT Berlin: day 1A

Souvenirs

Pour la seconde fois, l’European Poker Tour pose ses valises dans la capitale Allemande. L’année dernière, pas moins de 945 joueurs avaient déboursé les 5,000€ de buy-in. Parmi eux, un français avait réalisé une belle performance: Marc « locsta » Inizan avait alors terminé en troisième place, remportant la somme de 350,000€. La veille de sa table finale, un événement que personne n’avait prévu survenait: pour la première fois dans l’histoire de l’European Poker Tour, un braquage avait lieu. Un bande armée avait fait irruption dans le Grand Hyatt Hotel, avait embarqué un butin de près de 240,000€, créant au passage une panique générale qui avait dégénéré en mouvement de foule.

Un an plus tard

La version 2011 se veut sécurisée: le tournoi n’a pas lieu au sein du Grand Hyatt Hotel, mais dans les étages du Spielbank Casino, à quelques minutes de marche.

Deux points sont à retenir:

1/ Plus personne ne peut rentrer sans être contrôlé, ce qui est plutôt rassurant.

2/ En raison de l’exiguïté des lieux, les joueurs sont répartis sur deux étages, ce qui est plutôt épuisant.

Un troisième point ne concerne que la presse. Et, là encore, la raison principale est le manque de place. Les plus chanceux – une dizaine – sont placés directement dans la poker-room. Les moins chanceux – dont je fais partie avec une quinzaine d’autres – sont placées dans une salle du Hyatt Hotel. Ainsi, avant de poster un article, nous devons: descendre au rez-de-chaussée, sortir du casino, traverser une petite place, entrer au Grand Hyatt Hotel, monter un étage, aller au bout du pallier avant de pouvoir enfin accéder à notre salle de presse. Durée: 5 mn, minimum.

 

1er jour

315 joueurs se sont inscrits pour ce day 1A, qui a commencé à midi. Six heures plus tard, il en reste 243, qui vont partir en pause-dîner.

La Team770 avait un seul représentant aujourd’hui: Julian Herold jouait ce day 1A, mais n’a pas passé les cinq premières heures de jeu. Il a passé une première partie de journée en enfer, avant de tomber à 12,000 jetons. Il finira, comme souvent, sur un coin-flip: aux blinds 150-300 ante 25, sa paire de 5 a été payée par As-8, et la pièce n’est pas tombée du bon côté.

Dès demain, nous retrouverons trois membres de la Team770: Paco Torres, Jamel maistriaux et Koen De Visscher joueront lors du day 1B, en compagnie d’un field probablement plus important encore qu’aujourd’hui.