Vladimir Geshkenbein chip-leader

Cristian Dragomir dans les bas-fonds

Vladimir Geshkenbein

Juste avant le break, Vladimir relance à 110,000 depuis le cut-off, et se voit sur-relancé à 250,000 par Dragomir au bouton.

Le flop vient J 2 6 et Vladimir check-raise à tapis, pour 2,4 millions au total. Dragomir se prend la tête, fait ses comptes: il lui restera 125,000 jetons s’il call et perd le coup. Vient alors la phrase rituelle, généralement annonciatrice de fold: « Tu me montres ton jeu si je folde? »

Vladimir répond alors: « Si tu me montres ce que tu foldes, je te montrerai une de mes deux cartes.

Réaction: Dragomir annonce « call! » en abattant violemment ses cartes: 8 8

Vladimir montre K , les deux joueurs ont chacun autant de chances de remporter le coup.

Le turn est un inoffensif 4 mais la river s’abat comme un coup de marteau: 9 qui donne couleur au Russe.

Vladimir monte ainsi à 5,5 millions de jetons, alors que Cristian Dragomir part en break avec 125,000 jetons.

Au retour du break, les blinds seront 30,000-60,000 ante 5,000.

 

Koen de Visscher compte 2,3 millions de jetons.