Digestion, calme plat

Burp Time

La première partie de la salle vient de revenir de sa pause dîner, par conséquent (mais vous l’auriez deviné sans mon aide) les autres ont pris leurs places. Une espèce de torpeur s’est emparée des joueurs, et l’ambiance est lourde en ce milieu de level 5.

Cynthia Foresti (46,000) et Koen De Visscher (25,000) sont donc en pause, alors que Jamel Maistriaux, Paco Torres, Julian Herold et Coralie Nauder ont repris leurs places.

Cynthia Foresti

Cynthia Foresti

Jamel compte actuellement 62,000 jetons. Juste après la reprise, alors qu’une bienfaisante quiétude s’empare de la table – probablement due à la digestion – Jamel se trouve au bouton, dans un pot vierge de toute relance. Il en profite pour avancer 750 jetons, les blinds sont désormais 150-300 ante 25. Depuis le small blind, Anthony Borde ne l’entend pas de cette oreille, et 3-bet à 2150. Le big blind fold, et la parole revient sur Jamel qui call.

Le flop est Q 9 3 et Borde initie un c-bet à 3,000 chips. Il ne faut pas longtemps à Maistriaux pour folder, restant avec un stack confortable de 62,000.

 

Coralie Nauder compte dans les 33,000 jetons, et a profité de mon passage près de sa table pour me questionner sur la taille des pizzas proposées par l’Alpine Palace. Visiblement, elle a faim, et est restée de marbre devant mon désintérêt total pour la question. Je suis sûr que cela vous est déjà arrivé: si vous faites les courses le ventre vide, vous avez envie de tout acheter, mais si vous êtes rassasiés, vous passez une heure au rayon des DVD. Mais je m’égare.

Coralie Nauder

Coralie Nauder

 

Paco Torres, notre tchou-tchou préféré, est en plein désert: l’Espagnol compte 10,000 jetons et fold à tout-va, attendant visiblement un bon jeu et/ou un bon spot pour tenter le double-up.