WSOP 2010 – rétrospective: 6ème épisode

Event #57: Main Event des WSOP, buy-in $10,000

Le dernier tournoi des WSOP 2010 aura été un grand cru, bien que plutôt décevant en ce qui concerne les performances Françaises. 7,319 joueurs ont payé les $10,000 requis pour s’installer aux tables du Rio, et il aura fallu près de deux semaines pour parvenir aux 9 derniers survivants. La structure est la meilleurequi soit: 30,000 jetons au départ, des niveaux de blinds qui durent 120 minutes, avec des blinds 50-100 au démarrage… que du bonheur.

Du côté de la Team770, Guillaume Darcourt, Michaël Sebban, Vanessa Hellebuyck, Stephan Gérin, Nicolas Duffort et Jamel Maistriaux se sont répartis entre le jour 1B et le jour  1D. Nous avions également 6 qualifiés:

Antonio Guerrerro aka ague007
Sylvain Guitton aka MagicToad
Julien Brahic aka bratou84
Remi Leconte aka remiitahiti
Mickaël Moissonnier aka guedinstaps
Jean Luc Fournier aka jlspeed001

Day 1B:

Nous n’avions que trois participants ce jour-là: Guillaume Darcourt, Mickaël Sebban et Vanessa Hellebuyck.

Guillaume Darcourt a été éliminé avec un full en main: lui et son adversaire engagent l’intégralité de leurs jetons au turn, Guillaume a déjà touché son full, mais son adversaire touche un full supérieur en river.

Guillaume Darcourt

Mickaël Sebban ne passe pas le day 1 non plus: il est placé à côté d’un monstre qui lui inflige des coups sévères Notamment, Mickaël perd la majeure partie de ses jetons lors d’un set-up: il a un brelan de dix, mais son adversaire – je l’appellerai « bucheron » – possède lui aussi un brelan de dix, avec un kicker supérieur. Mickaël finira par être éliminé peu après.

Michaël Sebban et son pote Bucheron

Mickaël Sebban et son tortionnaire

Seule Vanessa Hellebuyck parvient à passer au travers des gouttes, pour atteindre le day 2: elle double juste avant la fin de la journée grâce à une paire d’As.

Vanessa Hellebuyck

Vanessa Hellebuyck

Day 1D

Poker770 arrive en force ce jour-là: 9 joueurs portent les couleurs du site, dont 6 qualifiés. Je retrouve d’ailleurs avec grand plaisir Antonio « ague007″ Guerrero, qui avait déjà joué l’event #56, et s’était également qualifié quelques mois auparavant pour l’ECPT de Barcelone. Autre revenant: Sylvain « MagicToad » Guitton, qui avait raflé un package exceptionnel l’année dernière sur Poker770. Il avait joué plusieurs tournoi en 2009, dont un « bounty invitationnal » lors duquel il avait éliminé Scotty Nguyen et Jamie gold lors de la même main. Il avait à cette occasion gagné sa place pour le main event 2010.

Sylvain Guitton

Sylvain « MagicToad » Guitton

C’est le dernier des « jours 1″ de ce main event: en raison de l’affluence (plus de 7,000 joueurs) le jour 1 du tournoi est divisé en 4 journées, et le jour 2 en deux journées, les survivants étant rassemblés lors du jour3.

Au fur et à mesure de la journée, les éliminations s’enchaînent, les tables sont cassées, et j’ai de plus en plus de mal à retrouver mes joueurs: imaginez-vous en train de chercher un joueurs parmi plus de 2,000 autres… Poker770 ne fait pas exception à la règle des éliminations, et le premier sang est rapidement versé: Nicolas Duffort est éliminé lors d’un set-up difficilement évitable.

En ce début de journée, certains font tranquillement leur beurre: Stephan Gérin, Jamel Maistriaux, Julien Brahic et Remi Leconte ont passé la barre des 50,000 jetons après trois heures de jeu.

A l’issue de ce day 1D, le bilan est plutôt bon pour la Team770: seul Nicolas Duffort a été éliminé,tous les autres ont survécu.

Day 2

Nos neuf joueurs estampillés Poker770 reprennent le jeu deux jours plus tard, lors du day 1B. Voici l’état des troupes en début de journée:

Team Pro 770

Stephan Gérin – 61,825
Jamel Maistriaux – 53,475
Vanessa Hellebuyck – 32,000

Qualifiés Poker770

Antonio Guerrerro aka ague007 – 29,925
Sylvain Guitton aka MagicToad – 9,000
Julien Brahic aka bratou84 – 47,500
Remi Leconte aka remiitahiti – 55,900
Mickaël Moissonnier aka guedinstaps – 78,950
Jean Luc Fournier aka jlspeed001 – 24,250

Sylvain Guitton est le premier éliminé: au retour du premier break, il trouve As-Roi et ouvre à tapis préflop. Il est payé par une paire de Valets, et l’apparition de deux As au flop est prometteuse, mais l’un des deux derniers valets du deck tombe en river et provoque son élimination.

Stephan Gérin et Jamel Maistriaux prendront un beau départ en début de day 2, montant respectivement des stacks de 135,000 et 127,000 jetons, mais redescendent rapidement suite à de mauvaises rencontres. Jamel Maistriaux sera d’ailleurs éliminé en fin de day 2: il floppe deux paires et part à tapis, mais se voit payé par un brelan floppé.

Jamel Maistriaux

Jamel Maistriaux

Les autres aussi connaissent des hauts et des bas. Remi Leconte monte à près de 100,000 jetons en fin de day 2.

Day 3

Antonio Guerrero est éliminé juste avant le premier break. Il voit pourtant du jeu, mais fait toujours face à un jeu supérieur. Il finit par envoyer son tapis avce une paire de Valets, pour être payé par une paire d’As.

Antonio “ague007″ Guerrero

Antonio Guerrero

Au dinner-break, il ne reste plus que 1,500 joueurs sur les 2,500 qui étaient assis en début de journée. En ce qui concerne la Team770, Stephan Gérin a été éliminé, à l’instar de Rémi Leconte, Mickaël Moissonnier et Jean-Luc fournier, qui passeront l’arme à gauche dans la dernière heure de jeu du day 3.

Jean Luc Fournier

Jean-Luc Fournier

Rémi Leconte

 Rémi Leconte

Mickaël Moissonnier

Mickaël Moissonnier

Stephan Gérin

Stephan Gérin

Day 4

1,240 joueurs sont au départ de cette quatrième journée, dont deux qui joueront sous les couleurs de Poker770: Julien Brahic, qualifié sur poker770, et Vanessa Hellebuyck, teampro.

Cette journée est importante: c’est lors du day 4 que les places payées seront atteintes, seuls les 747 derniers survivants ne repartiront pas les poches vides.

Vanessa Hellebuyck sera rapidement éliminée, après deux heures de jeu, victime d’une coin-flip.

Désormais, seul Julien Brahic, notre dernier qualifié en course, peut prétendre à l’argent.

Alors que l’on entre tout doucement dans la bulle, il est interdit à la presse d’accéder aux dernières tables; nous pouvons tout juste rester à l’extérieur du périmètre formé par les tables: ESPN a besoin de l’espace pour filmer.

Arrivé à quatre places des payés, les joueurs sont en hand-for-hand, et l’on attend un dénouement rapide. Jack Eiffel décide alors de placer un dinner-break à ce moment-là, et les joueurs partent en pause, sachant que quatre d’entre eux reviendront pour rien.

A l’issue de la pause diner, le jeu reprend, et il faudra attendre encore presque une heure pour entrer dans l’argent. Julien Brahic est désormais assuré de repartir en France avec $19,263.

Julien Brahic

Julien  « bratou84″ Brahic

Il sera éliminé peu de temps après, victime de son short stack, et signera la seule performance Poker770 dans ce main event.