WSOP 2010: Rétrospective – 1er épisode

Les World Series Of Poker sont terminées, ou du moins suspendues jusqu’au 6 novembre, date à laquelle un vainqueur sera couronné. Il est temps pour la Team770 de revenir sur cet été passé à Las Vegas, en images:

10 juin – le voyage – première vague de qualifiés

24 joueurs qualifiés sur Poker770 se retrouvent à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, avec la Team Ladies. Une longue journée les attend: après neuf heures de vol, il faudra faire escale à Charlotte, et il restera encore cinq heuresde voyage avant d’enfin atterrir à McCarran, l’aéroport de Las Vegas. Une fois sur place, chacun prendra sa chambre au Bally’s, hôtel idéalement situé au coeur du « Strip », cette gigantesque avenue qui regroupe les casinos les plus prestigieux de Las Vegas.

Vanessa et Emilie

Sabrina (Team Ladies770) et Emilie en mode récupération

Escale à Charlotte

Escale à Charlotte: Fatima, Patricia, Oxana et Emilie

Photo de groupe

Première photo de groupe, le lendemain de l’arrivée, dans le Lobby du Bally’s

11 juin au 13 juin: Le LadiesEvent – premier bracelet WSOP pour la Team770

Dès le lendemain, les Ladies jouent leur premier tournois: une épreuve réservée aux femmes, au buy-in de $1,000, et qui rassemble plus de 1,000 joueuses.

Ladies

La structure est plutôt rapide: chaque participante dispose de 3,000 jetons au départ, aux blinds 25-25, et chaque niveau de blinds dure 60 minutes.

A l’issue du day 1, seules Fatima, Vanessa et Audrey se qualifient pour le deuxième jour:

Fin day 1

Le lendemain, le jeu reprend à 14h30: il ne reste plus que 136 joueuses sur plus de 1,000 inscrites. Les places payées arrivent rapidement, et nos trois Ladies 770 sont dans l’argent!

Audrey « roukun » Jaudhuin sera éliminée en 93ème place, récoltant au passage $1,900:

Audrey

Audrey « roukun » Jaudhuin

Alors que le field se réduit, la demie-finale approche à grands pas, et il ne reste plus que deux joueuses françaises: Vanessa Hellebuyck et Fatima Goanach, qui jouent toutes les deux sous les couleurs de la Team770: la première est sponsorisée par le site, la deuxième s’est qualifiée sur Poker770. Les éliminations s’enchaînent, et la possibilité d’une table finale avec nos deux Ladies770 se profile: elles ne sont bientôt plus que 12, réparties sur deux tables. L’action ralentit sensiblement, et soudain, des cris retentissent en « feature table »:  on tient une élimination. Il s’agit malheureusement de Fatima, qui vient de rendre les armes avec une paire de 8 en main, contre une paire de 9. Elle récolte $10,800 pour sa performance.

Fatima

Fatima peu de temps avant son élimination, à la fin du day 2

Quelques instants plus tard, les Ladies se retrouvent enfin à neuf joueuses, et Vanessa est désormais assurée d’accéder en finale. Elle est alors en sixième position en jetons, et la tâche qui l’attend le lendemain risque d’être délicate.

Le lendemain à 16h30, la table finale commence. Lessupporters français sont nombreux: même si Vanessa n’est pas en position de chip leader, il s’agit d’une chance de bracelet pour la France,  et toute la Team770 est derrière Vanessa pour l’encourager, ainsi que sa famille.

supporters

La tribune française

D’une manière générale, on peut qualifier cette table finale de « turbo »: il aura suffi de 4h30 de jeu pour passer de 9 joueuses à une seule. L’action démarre très tôt, et deux éliminations tombent rapidement: Loren Watterworth et Bonnie Overfield, toutes les deux short stack en début de journée, rejoignent le rail. Au début du level suivant, Vanessa double son tapis avec une paire de Dame, qui tiendra face à la paire de 7 de La Sengphet. Cette dernière sera éliminée quelques instants plus tard, à l’instar de Holly Hodge.

Peu après, c’est au tour de Kami Chisholm de sauter (5ème – $39,860): elle envoie son short stack avec As-7 mais s’écrase contre la paire d’As servie de Sidsel Boesen.

Les filles profitent alors d’une pause, et au retour, c’est Vanessa qui touche une paire d’As, qu’elle utilisera fort judicieusement en éliminant Allison Whalen (4ème – $53,994)

Elles ne sont désormais plus que trois: Vanessa Hellebuyck, Sidsel Boesen et Timmi Derosa. Survient alors un coup décisif: les blinds sont 15,000-30,000, et Vanessa relance depuis la big blind, à 100,000. Timmi Derosa, qui avait limpé en small blind, fait le call.

Le flop vient 5 3 9 et  Timmi Derosa donk-bet à 100,000. Vanessa call.

Le turn est 6 et Timmi Derosa surprend tout le monde: elle qui est plutôt passive, décide d’ouvrir le pot à hauteur de son tapis, soit 650,000 jetons. Vanessa l’observe un moment, visiblement troublée, puis réfléchit longuement avant d’annoncer « Call »

Les supporters français se lèvent tous, le regard dirigé vers l’écran, attendant de voir les cartes de leur championne: celle-ci retourne 7 6 pour middle pair + tirage couleur.

Timmi Derosa est soufflée: elle montre Q J en arrachage complet. La river est un innocent 4 qui apporte une quinte inutile à la française, et Timmi Derosa est éliminée en troisième place ($74,389)

Le heads-up est très rapide: Sidsel Boesen est short satck, et Vanessa remporte le coin-flip le plus important de sa courte carrière: sa paire de cinq tient face à Valet-Dix chez Boesen, et Vanessa remporte le titre le plus convoité  du poker international: un bracelet des WSOP, assorti de la somme de $192,108.

Vanessa Hellebuyck

Images en vrac:

Table Finale

La table finale du Ladies Event

vanessa bracelet

Vanessa le lendemain de sa victoire, lors de la remise du bracelet par Jack Eiffel

Christophe, Vanessa, Guillaume

Triumvirat: Christophe Benzimra (champion EPT), Vanessa hellebuyck (championne WSOP) et Guillaume Darcourt (champion WPT) fêtent la victoire de Vanessa

Trois Ladies dans l’argent!

Au début du day 3, les trois ladies enregistrent une courte émission sur Radio770