WSOP Main Event – day 2b Over

La journée aura été meurtrière: tout comme hier, à peu près la moitié des joueurs présents à midi ont sauté.

Un des joueurs pros de la Team770 en fait partie: Jamel Maistriaux a été éliminé 30 minutes avant la fin de la journée. Après être descendu à 45,000 jetons, il call une relance avec J 9 et trouve un flop J 9 6

Son adversaire ouvre les hostilités, et Jamel envoie tapis. Problème: son adversaire snap-call et retourne une paire de six pour un brelan floppé, et signe ainsi la fin de l’aventure pour Jamel Maistriaux.

Remi  Leconte, à contrario, a monté près de 100,000 jetons: il relance au bouton avec 8 7 et se fait relancer par le small blind. Il call.

Le flop vient A K Q et le small blind envoie un premier barrel, Rémi call.

Sur le turn 8 le small blind envoie une deuxième décharge, et Rémi choisit de relancer: il avance une pile de jetons, aussitôt payée par son adversaire.

River Le smll blind check, rémi envoie son tapis pour 30,000 environ. Son adversaire tank un long moment, et Rémi finit par demander la clock. Il ne reste donc plus qu’une minute à son adversaire pour se décider, et il finit par folder A A face en l’air.

Grâce à ce coup, Rémi frôle les 100,000 jetons.

Rémi Leconte

Antonio Guerrero trouve une belle opportunité deux mains avant la fin de la journée: il trouve A 7 en small blind et call une relance du chip leader de la table.

Antonio Guerrero

Le flop vient 5 8 2 et Antonio check-call les 4,000 demandés par le chip leader.

Sur le turn Q les deux joueurs checkent, et Antonio mise 10,000 sur la river J

Son adversaire snap et muck en voyant les nuts chez le qualifié poker770.

Antonio finit la journée à 69,900 jetons.

Vanessa Hellebuyck finit à 50,000 jetons, notamment en sortant l’autre femme de la table: Vanessa floppe une double paire avec A J en main sur A J 9

Vanessa check-call la relance all-in de son adversaire, qui retourne A

Stephan Gérin est plutôt dépité: il finit la journée à 61,500 jetons. Le coup où il perd avec sa paire d’As contre un brelan de Dix l’a affaibli en fin de journée, et empêché de grinder comme il aurait pu le faire.

Julien  Brahic termine à 61,000, Jean-Luc Fournier à 68,000 et Rémi Leconte à 88,000.

Nous les retrouverons au Rio lundi à midi (21h en France) pour disputer le day 3, lors duquel les survivants des jours 2a et 2b seront rassemblés.

Maanu