Premier break

Event # 56: $ 2,500 No Limit Hold’em – Day 1

Le premier break se termine, et c’est l’heure du bilan.

Guillaume a fait un mauvaise rencontre durant la deuxième heure: il se trouve au cut-off et doit faire face à un pot 3-betté. Il retourne A A et engage un 4-bet pour 1,200 jetons, avant que son adversaire pousse son tapis avec Q Q

Cette fois-ci, les As ne tiennent pas: l’apparition d’une dame au turn gangrène sérieusement le tapis de Guillaume Darcourt, qui reste avec 5,000 jetons devant lui.

Peu après, il trouvera une bonne rencontre, se faisant payer un value bet sur 4-4-5-7-7 avec A 5 en main, contre A K

Il repasse ainsi à 8,000 jetons.

A la fin du level 50-100, il gagne un premier gros pot avec 6 5 en main sur un board A 2 6 6 8 qui lui permet de monter à 16,000 jetons. Il en perd rapidement 5,000 lors d’un duel contre un short stack: le flop est 4 4 6 et le short stack open-push pour 3,600 jetons. Guillaume call avec une paire de cinq, pour découvrir une paire de dames en face.

Il reprend quelques jetons peu après avec une couleur trouvée au turn – Guillaume a 4 3 en main sur un board Q 7 8 J

Il call un barrel au flop, slowplay au turn et value sa river quand son adversaire check, et remonte à 14,000 chips.

Notre qualifié Antonio Guerrero a plus de difficultés: tombé à 1,850 jetons suite un coin-flip qui est tombé du mauvais côté pour lui, il vient de doubler grâce un coin-flip, qui est cette fois tombé du côté favorable. Il compte 4,000 jetons à l’heure actuelle, alors que les blinds sont passées à 75-150.

Ilja Buschmann compte 5,000 jetons, a perdu visiblement un petit paquet sur un tirage qui n’est pas rentré.

Michaël Sebban a 10,500 jetons: il est d’abord monté à 14,000 en prenant une série de petits pots au seul joueur hyper-lag de la table, mais il en perdu quelques-uns contre le même.

Maanu