Event #56 – $2,500 No Limit Hold’Em

Bonjour/Bonne nuit à tous! Il est 17h ici dans l’Amazon Room du Rio (2h du matin en France) et 1,400 joueurs ont pris leurs places autour des tables de poker, pour disputer l’avant dernier tournoi des WSOP 2010 avant le main event.

Parmis eux, 4 représentants Poker770: Guillaume Darcourt, qui revient gonflé à bloc suite à sa 3ème place lors de l’event #51 d’hier, et Mickaël Sebban, qui représenteront la Team Pro 770. Nous avons aussi deux qualifiés Poker770: Antonio Guerrero, qui s’était déjà qualifié pour l’ECPT Barcelone et joue ici son premier event WSOP, et Ilja Buschmann.

La structure est légèrement meilleure que les donkaments habituels: chaque joueur a reçu 7,500 jetons en échange des $2,500 qu’il a versé, et les blinds démarrent à 25-50. Chaque niveau de blind dure une heure.

L’année dernière, ce tournoi avait attiré 1,088 joueurs précisèment, pour une première place qui rapportait un demi-million de dollars. Le contingent de gamblers augmente cette année, comptant actuellement 1,402 joueurs.

Guillaume Darcourt a bien commencé le tournoi, sur un set-up classique: il possède A A et les tapis s’envolent, son adversaire retourne K K

Guillaume er Vicky Coren

Après un board sans accident, Guillaume double à 15,000 jetons. Il est en compagnie de Vicky Coren, installée juste à sa gauche.

Pour ma faciliter les tâche, les organisateurs du tournoi ont placé Antonio Guerrero et Ilja Bushmann à deux voisines de celle de Guillaume.

Antonio Guerrero

Antonio avait bien commencé aussi, passant rapidement à 8,600, mais il vient de perdre un petit pot: il envoie 500 sur un river 8 8 5 2 Q  et son adversaire se contente de call, retournant A 3 pour flush max. Antonio ne possède pas le full qui effrayait visiblement son adversaire: il retourne Q 5 et passe à 7,500 jetons.

Ilja Bushman compte son tapis de départ: il n’a pas encore eu à payer les blinds, et n’est visiblement entré dans aucun coup.

Ilja Buschmann

Je retrouve Michaël Sebban dans le Pavillion: il vient d’arriver à sa table – s’inscrire en retard est visiblement une habitude chez Micka – et n’a pas encore de jetosn devant lui. Explication: quand vous arrivez en retard à une table WSOP, vous devez attendre d’être en big blind avant de voir votre première main. « J’en profite pour observer la table » me confie Michaël.

Michael Sebban

Dans la même salle, je retrouve un joueur de la Team770 espagne: Jose Luis Colvelo.

Jose Luis Colvelo

Benjamin Pollak est là aussi, et en plein décallage horaire: il a débarqué à Vegas hier, et lui aussi à bien commencé son tournoi, en éliminant Andy Black sur un set-up quinte floppée contre brelan.

Benjamin Pollak

Maanu