Deux heures à jouer

Event # 51: $ 3,000 Triple Chance No Limit Hold’em – Day 1

Ils sont 288 à revenir du dernbier break du day 1: les blinds sont désormais 300-600 ante 50, et les deux heures à venir seront probablement les plus dures de la journée: la fatigue commence à se faire sentir, et chaque pot requiert toute l’attention possible des joueurs.

Guillaume se porte bien: avec 72,000 jetons devant lui, il voit l’avenir en rose. « Ils nous ont mis un joueur avec plus de 110,000 jetons, mais on a laposition sur lui, ça va » me confie-t-il juste avant de reprendre.

Mickael Sebban me confie avoir eu une absence qui lui coute quelques milliers de jetons. Il n’a pas beaucoup dormi depuis son arrivée à Las Vegas deux jours plus tôt, et il a passé la dernière nuit aux tables de cash-game du Bellagio.

Un joueur raise 1,200, Mickaël call au bouton avec 9

Le flop vient A J 9 et les deux joueur checkent. « Première erreur de ma part » me dit-il « il a checké, j’ai la position, il n’y a pas un cas ou je ne mise pas, en temps normal »

Turn 8 De nouveau, double check. « Là je suis carrément en plein bug. Passons. »

River: Le joueur mise 2,100, Mickael snap-call. « C’est la pire carte qui puisse arriver, mais je suis à moitié endormi, je call avec ma double paire pour voir une dame chez lui, qui lui donne quinte. »

Il reste deux niveaux de blinds à jouer, avant la fin de ce day 1.