Plus de peur que de mal

« Bad beat » me dit Julien Riou d’un air affligé, alors que je m’approche de sa table. « J’ai perdu contre un short-stack, avec une paire de neufs contre une paire de six. Il prend un six sur le turn »

« Combien tu as perdu ? »

« 16,000″ me répond-il. Ouf, ça va, plus de peutr que de mal, il lui reste 187,000 jetons, on ne va pas se jeter par la fenêtre tout de suite.

Mickael Sebban, par contre, est plutôt mal avec 30,000 jetons devant lui, alors que les blinds sont 1,000-2,000 pour 20 minutes encore. Avec 15 big blinds devant lui, le parisien devra doubler rapidement.

Mickael Sebban

Mickael Sebban

Stephan Gérin, toujours calme, reste aux alentours des 100,000 jetons.