Plus que deux heures de jeu

Le niveau 7 vient de se terminer, les blinds passent donc à 400-800 ante 75. Il reste 388 joueurs sur les 577 inscrits, qui vont jouer Stephan Gérin: en effet, son ancienne table a cassé. Il se retrouve juste à la gauche d’un « extra-terrestre » selon ses propres termes. « T’es sûr que tu ne connais pas son nom ? » me demande-t-il. « Il faudrait choper ds infos sur ce mec, il fait du grand n’importe quoi. Il vient d’éliminer un joueur sur un horreur, payant des mises énormes sur le flop et sur la turn avec bottom pair. Il a fini par toucher un brelan de l’espace en river… » Stephan s’accorde donc un moment d’observation à la table. Il compte toujours environ 45,000 chips.

Jamel Maistriaux compte toujours dans les 40,000: « Cela devient de plus en plus dur »

Mickael Sebban est remonté à 17,000 jetons, et garde le sourire. « Tant qu’on est là, ce n’est pas fini »

à suivre.