83 joueurs

Blinds 2,500-5,000 ante 500 – 83 joueurs sur 584 – Average 211,000

Aces Cracked

Cela arrive toujours à un short-stack, et toujours dans la bulle, c’est donc toujours marrant à raconter: Peter Zamiska, illustre inconnu pour ma part, a sauté en 83ème position avec A A en main. Standart. Mais revenons sur le coup:

Marcin Horecki raise préflop au high-jack (juste avant le bouton) et Zamiska se contente de call en small blind. Antonin Teisseire complète depuis la grosse blind, et ils sont trois à voir le flop
6 5

Les deux blinds checkent, et Horecki ouvre à tapis pour 400,000, couvrant largement ses deux adversaires. Zamiska call avec ses As, et Horecki retourne 2

Zamiska est bien parti pour doubler avec A A d’autant que la turn est un inoffensif K

Malheureusement, et c’est là que le drame est délectable, la river tombe comme un coup de marteau:
2

Voilà comment sauter avec deux flèches juste avant les places payées. T’avais qu’à pas sous-jouer tes As, ça t’apprendra.

Nicolas Levi: Down mais Up

Nicolas Levi

Nicolas Levi perd un premier coup contre Kristoffer Edberg, choisissant de ne pas payer les 50,500 demandés sur la river
K 2 J 4 J

Il reste alors avec 115,000 jetons.

Mais le coup suivant le remet sur les rails – alors qu’il aurait bien pu l’envoyer dans le rail, justement:

Le flop est K 8 5 et Juha Lauttamus mise 16,500 dans un pot de 27,000. Nicolas Levi renvoie alors tapis pour 100,000 environ, et Lauttamus snap-call avec K J

Nicolas est loin derrière, il a K

Le sort décide de lui donner une deuxième chance: le tournant est un qui lui permet de doubler, passant ainsi à 240,000 jetons.

Anthony Roux: big pot

Anthony Roux

Il semble bien qu’Anthony Roux soit destiné à jouer exclusivement les gros pots de sa table. Une fois de plus, le pot compte 160,000 jetons sur le turn 8 Q J 5

Anthony mise alors 70,000, mais Andrej Nagy ne l’entend pas de cette oreille, et relance d’un énorme 200,000. Il reste avec 120,000 jetons, signifiant bien que quoi qu’il arrive, on va au bout, buddy.

Anthony Roux tank un bon moment et finit par lâcher sa main. Il compte 320,000 chips.

Aux tables voisines, Antonin Teisseire est toujours là avec 75,000, Arnaud Mattern 360,000, Sébastien Boyard 250,000.

Rui Cao, toujours installé à la gauche d’Anthony Roux, compte 480,000 jetons.

Antony Lellouche est descendu à 130,000, alors que Manuel Bevand a réalisé une belle embellie: il a près de 400,000.