Premier Break

pause
A la pause: Stephan Gerin et sa femme Rebecca et Jamel Maistriaux

Ces premières 75 minutes de jeu ont été meurtrières: pas moins de 53 joueurs ont été éliminés pendant le premier niveau de ce day 2.

La palme d’Or de la progression la plus rapide, chez les français du moins, revient à Anthony Roux: il a commencé la journée à 24,000, et a monté 200,000 jetons durant ce premier round.

Chez les 770:

Guillaume Darcourt a passé un premier level difficile: il a perdu 30,000 jetons, descendant à un peu plus de 40,000. « Je suis malmené, dès que je raise, je me fais sur-relancer à tapis, cela ne me laisse pas beaucoup de place pour bouger »

Jamel Maistriaux compte 102,000 jetons, en gagnant notamment le coup suivant:

Aux blinds 500-1,000 ante 100, il y a déjà un limpeur préflop, et Jamel relance 3,500 au cut-off, et se voit payé par la big blind et le limper.
Le flop A 7 3
Jamel envoie 5,000, et seul le limper call.
Le turn Q et là encore, check-call 7,000 de la part du limper.
La river J

Jamel mise 10,500, son adversaire fold. Jamel montre Q 4
Son adversaire le prend plutôt mal, et déclare à Jamel: « Je vais te reprendre tous tes jetons »

Mickael Sebban 60,000. 

Il a infligé une belle horreur à Vikash Dhorasso: ce dernier fait 2,400 en early position, Mickael est UTG + 2 et 3-bet à 6,800 avec A Q
Vikash envoie tapis, couvrant celui du joueur de la Team770.
Mickael décide cependant de call, car il a vu Dhorasso faire ce genre de move à deux reprises.

Vikash Dhorasso retourne K K

Le board 2 7 Q 5 Q

Vikash Dhorasso est éliminé deux mains plus tard.

 Stephan Gérin affiche 33,000

R.A.S. hormis le coup où il a doublé.