Les tribulations de la Team Ladies à Namur

groupe-casquette.jpg

Cynthia, Vanessa, Carole, Sabrina, Valérie et Emilie

 

La semaine précédant le tournoi, les 1er obstacles font leur apparitions; tout d’abord la grève des croupiers du casino de Namur qui remettait en cause tous les sides events dont le ladies et la météo, les intempéries avaient provoqués des inondations.

 

Le jour J : dimanche 29 novembre

 

Le tournoi pour la Team Ladies770 commence à 9h30 devant la gare de Lyon à Paris, c’est le lieu de rendez-vous pour Cynthia, Sabrina, Rébécca, Carole et Vanesssa.

Coup de fil de Valérie déjà à Namur

« J’ai vu le directeur de tournoi cette nuit qui disait qu’il n’y avait plus de place pour le ladies qui est bloqué à 55 joueuses. »

 

valerie.jpg

 

1er pertes

 

Cynthia et Sabrina qui travaillent le lendemain hésitent, discutent et doutent avec les autres filles, pesant le pour et le contre.

Finalement elle ne risque pas le voyage « découverte de Namur ».

 

sabcynt1.jpg

 

Je devais pour ma part les rejoindre sur place via le train mais 2 places s’étant libérées dans la voiture je préfère annuler mon billet et m’incruster dans la voiture pour faire un voyage sympa et plus convivial avec Reb, Vaness et Carole.

 

Le trajet en voiture

 

Nous montons déterminées et de bonne humeure vers le nord, le ciel devient réellement de plus en plus gris et la pluie s’amplifie.

4 femmes dans une voiture évidement tous les sujets y passent : poker, émission tv réalité, enfants, grossesses, allaitement, agression, musique, ragots,… (et non nous n’avons pas parlé chiffon et cuisine même pas chaussure ;) )

 

 voiture.jpg

 

Régulièrement Stephan Gerin et Valérie qui sont sur place nous tiennent informés de leur avancé dans cette quêtte des places pour le ladies et good news une autre team avait acheté 30 tickets et finalement n’avait que 25 joueuses, 5 tickets en trop on est 5, enfin les choses s’arrangent, c’est bon Namur, on arrive!

 

Arrivées à Namur 15h

 

Le ciel est bas, les rues desertes, Reb fait remarqué qu’on entre dans une ville de film d’horreur, on s’attend à voir jaillir un vampire à chaque coin de rue.

La 1er impréssion : pas top.

 

Le casino n’est pas du tout indiqué à l’entrée de la ville, nous selectionnons scrupulesement les personnes à qui nous demandons notre chemin et enfin l’eldorado après 3 heures de route : le casino

 

Recalée

 

NON NON NON NON c’est pas possible d’avoir fait tout ce chemin pour se retrouver bloquée devant, je cherche mon passeport dans mon mini sac à main dont je fais vite le tour, je ne me souviens pas de l’avoir mis dans mon sac.

Les solutions sont minces mais je vais tout faire pour rentrer, je présente des photos de ce passeport que j’ai sur mon I Phone et leur sortant toutes mes cartes de cercle et casino et même ma carte de groupe sanguin.

Les filles sont à cotés et se mèlent de la conversion en disant qu’elles me conaissent et garantissent mon identité mais nous tombons face à une femme des plus désagréable qui appele tout de suite la sécurité, mais on ne se laisse pas faire et on continue, on pousse tout et ca fini par marcher un plus haut résponsable me dit que si j’arrive à faire une photocopie propre ça peut marcher.

 

Il est 16h le tournoi commence, les filles s’installent à leur table, 5 tables de 11 joueuses, 54 entrantes.

Les rounds durent 20 min avec 5 000 de jetons.

Vanessa et Rébecca prennent place, Carole et Valérie sont sur la même table quand le « suffle up and deal » est annoncé.

 

 

Je suis dans le lobby de l’hotel du casino pour faire les impressions des photos de mon passeport et 30 min après cette dernière option est refusée par le directeur en personne la copie n’étant pas assez propre.

Je pars dépitée et largement punie de mon oublie, je m’installe dans un café proche qui deviendra notre QG et j’encourage par texto la Team.

 

Le café

 

Pascal Perrault est le 1er à me rejoindre.

 

pascal.jpg

 

2 heures après Vanessa arrive, elle est sortie du tournoi, il reste 46 joueuses.

Sur ces tournoi ladies les 1er sortantes arrivent tard.

 

 

vanesjoue.jpg

 

Le gros coup qui l’a fait descendre est une paire d’As craquée, elle raise préflop et est  3bet par une autre joueuse, Vaness 4bet et est callée.

Le flop Roi Roi X, l’autre joueuse tcheck Vanessa envoie elle est callé, turn X les deux femmes tcheckent.

Une carte qui ne change rien à la rivière, l’adversaire de Vanessa envoie le pot ce qui l’a fait folder. Elle montre Roi Valet.

 

Valérie et Carole arrivent 2 heures après, elles ont sauté.

 

caroljoue.jpg

« Le fait d’être 11 par table était assez désagréable, on étaient toutes collées » rapporte Carole, un peu déçue d’avoir été entassées.

 

 

Carole a réussi à monter très vite ses jetons grâce à un coup elle call préflop, une joueuse raise, callée une fois, suivie par Carole qui tient en main pocket 6.

Le flop 10 5 6, une joueuse bet, Carole fait tapis suivi par les 2 autres joueuses.

Turn et rivière ne change rien et Carole avec son brelan de 6 craque une paire d’as et un brelan de 5 qui lui permet de triplé son tapis de départ.

 

 

valeriejoue.jpg

 

Valérie a également bien monté son stack jusqu’à 13K, elle a eu de belles a mains de départ avec des paires d’as et des as roi qui ne lui rapporte pas beaucoup.

 

rebjoue.jpg

 

Rebecca après avoir monté son stack à 18 000 en volant sur sa table, est changée de table et rien ne va plus, elle finie 20ème.

 

 

La bonne nouvelle de la journée et oui il y en a une, Stephan Gerin remporte le 160 euros bounty avec 150 joueurs et remporte un très beau trophée.

 

 stef.jpg