Stephan Gérin double son stack

Blinds 100-200 – 175 joueurs sur 186 – moyenne 31,500

Stephan Gérin

Alors que j’arrive près de la table de Stephan Gérin, je le vois relancer au cut-off à 825. Germain Gillard sur-relance au bouton, à hauteur de 1,900, mais Jeff Sarwer en small blind shove à 5,500.

Stephan insta-fold, et Germain aussi. « Bad timing » commente Germain en souriant.

Stephan a doublé son stack en deux coups, et prend le temps de me les raconter.

La première fois il prend un beau pot à Jeff Sarwer. Il reste 16,000 jetons à Stephan quand il attaque au high-jack à hauteur de 400 – blinds 75-150 – avec 8 7 en main

Sarwer fait 1,150 au bouton, et Stephan call, espérant trouver un bon spot sur le Canadien, qui est très actif depuis le début du tournoi.

Le flop vient K 8 6 et Stephan check-call les 1,600 demandés par Sarwer.

Sur le turn J Jeff sarwer ouvre de nouveau, à 2,800. Stephan 3-bet à 7,200 et Sarwer insta-fold.

« J’étais dans un move »  avoue-t-il après avoir mucké son jeu.

« Moi aussi » lui répond Stephan, en montrant le sien.

Quelques mains plus tard, Stephan Gérin relance 525 UTG avec Q Q

Fabian Quoss en small blind et Joaquin Correia en big blind callent tous les deux.

Le flop est superbe: Q 8 7

L’action s’emballe rapidement: Quoss attaque 1,300, Correia relance 2,600, et Stephan Gérin 4-bet à 6,800.

Fabian Quoss sur-relance encore à tapis, et Correia fold. Stephan insta-call et montre son brelan max.

Quoss retourne 8 9 pour tirage flush et middle pair. Le brelan de Sephan tient bon, et il passe à 41,000 jetons.