IWF Dublin: Break 15 mn

Blinds à venir: 75-150 – 391 joueurs sur 397 – 15 minutes de pause

Les joueurs profitent de quinze minutes de pause, qu’ils vont probablement passer à se raconter leurs bad beats et bons rushs.

First Break, First Blood

Le premier sang a été versé chez nous, avec l’élimination d’un de nos qualifiés, Kevin « generation86″ Naegelen. Je tournais en rond depuis un moment, et quand je le retrouve, je n’ai même pas le temps de prendre une photo: Kevin saute avec

A K contre J

« C’est l’enfer cette table » me dit-il en repartant, furieux. « Des super-aggressifs qui làchent rien et qui touchent en river, je me suis pris aussi une belle confrontation J-J contre Q-Q sur un flop hauteur neuf, ça m’a couté 5,000, et là je saute sur un bad-beat »

Sorry, buddy. Next time maybe…

PinkLady Double Up

Lise

Juste avant le break, les choses se passent bien pour Lise Vigezzi. J’arrive à la table alors qu’elle vient de doubler avec

A K contre Q Q

« Il passait son temps à me sur-relancer » m’explique-t-elle, « et j’en ai eu assez »

C’est qu’il ne faut pas la chercher, Lise. Non mais.

« Je relance préflop avec mon As-Roi, il me sur-relance une fois de plus. J’envoie tapis pour 12,000, il call tout de suite avec sa paire de Dames. Je ne le voyais pas là-dessus, mais le coin-flip a été pour moi, cette fois. »

Chip-Count

Lise compte 25,000 jetons.

Pascal Perrault se maintient à 17,000.

Jamel Maistriaux compte 24,000

Stephan Gerin 15,700.

MrGerin

Tony compte 10,200 « Je me fais ratiboiser comme il faut » me dit-il en partant fumer une cigarette.

Tony

Gérard Paoli: 13,000 « Pas vu un jeu »

Francisco Torres, notre représentant espagnol, est tombé à 8,500 après plusieurs coups malheureux.