« Messieurs-Dames, vous êtes 200″

Blinds 400-800 ante 100 – 200 joueurs sur 416 – Average 41,6 k

C’est officiel: plus de la moitié du field a été éliminée. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter: il suffit de se balader dans la poker-room pour entendre des cris de dépit, des « Yes » intempestifs et autres braillements de joueurs surexcités. Les blinds à 400-800 ne permettent plus l’attentisme, et les short-stacks se voient obligés de risquer le tout pour le tout, ce qui donne parfois de belles horreurs, que je préfère taire ici, pour des raisons bien compréhensibles.

Dans le désordre, j’ai croisé Huck Seed, Jean Claude Perrot, Antonia Alomar…tous éliminés. Il reste à présent 200 joueurs, répartis sur 20 tables.

En ce qui concerne Antonia, ce sera sur un bon vieux coin-flip des familles comme on les aime: A-K contre Q-Q, tapis préflop.

Le board  2-5-2-A-8 met fin au tournoi de la charmante joueuse.

Antonia Alomar

Pendant ce temps-là, Nicolas Duffort compte 65,000 jetons. L’action à sa table se corse un peu: Remy Biechel est assis juste à sa gauche, heureux propriétaire d’un stack de près de 100,000 jetons.

Lise Vigezzi a repris quelques couleurs: alors qu’un joueur en milieu de parole limp, le cut-off relance au minimum pour 1,600.

L’action revient à Lise qui 3-bet pour 3,600. Le cut-off call, et les voilà en heads-up.

Le flop vient 9 4 4 et Lise hésite un moment avant de miser 7,000. Son adversaire lui demande combien elle a en jetons, tank un peu et finit par folder. Lise remonte ainsi à 36,000 jetons environ.