WSOP 2009 Main Event – Day 1B: Dinner-Break

Rio Hotel, Las Vegas – 16h20

img_0975.jpg

Au break, on commente les mains…

Quatre heures de jeu sont déjà passées dans ce day 1B du main event, et nous retrouvons Pascal Perrault, Lise Vigezzi et Sylvain Guitton dès qu’ils quittent l’Amazon Room pour profiter de 90 minutes de pause qui leur permettront de se restaurer.

A peine sorti, Pascal demande, l’air angoissé: « Quelqu’un a pensé à reserver un resto ? »

Devant nos réponses négatives, il hoche la tête, plus malheureux qu’une pierre. « Alors c’est mort, tout sera plein » conclut-il avec un soupir à fendre l’âme.

Sylvain propose de prendre des pizzas et d’aller les manger dans sa suite, option acceptée à l’unanimité, et les joueurs se dépêchent de nous raconter leurs mains avant de filer au stand Pizza-Hut.

2ème niveau, blinds 100-200:

Pascal « PP The Bandit » Perrault

Etat du stack à la pause: 28,500 jetons

Pascal a eu le plaisir de croiser son ami Barny Boatman, qui lui a proposé d’échanger 1 % au moment où il était dans un coup.

Pascal lui demande alors comment il est en jetons, et le temps que Barny lui réponde, il raise 400 au bouton avec J

Le joueur en  grosse blind call, et ls deux joueurs sont en heads up sur un flop K A 5

qui entraîne un check collégial, de même que le turn 6

Sur la river Q Pascal raise à 1,600 jetons la mise de 600 que son adversaire lui demande, et ce dernier insta-fold.

Sylvain « MagicToad » Guitton

img_0949.jpg

Stack au dinner-break: 33,000 jetons.

Sylvain a de nouveau rencontré Patrick Bruel lors d’un petit coup, qu’il a gagné en bettant un tirage couleur qui finit par rentrer en river. Il prend 1,200 jetons à l’occasion.

Il gagne également un pot confortable en 4-bettant un de ses adversaires préflop, avec A A en main.

« Patrick Bruel raise 600, un joueur juste avant moi 3-bet 1,200, je préfère sur-relancer que juste payer, et je mets 2,500. Les deux passent. Bruel a mucké sa main, mais l’autre m’a montré As-Dame. »

Lise « PinkLady » Vigezzi

Stack: 29,500 jetons. Lise a touché K K à trois reprises, mais a dû lacher cette belle main à chaque, sur des boards trop dangereux.

Elle a notamment perdu près de 5,000 jetons avec les Rois en main, contre un adversaire qui a payé jusqu’à la river avec

7 7 pour finir en touchant une quinte.

Lise est remontée jusqu’à son tapis initial (ou presque) grâce a un très beau bluff avec A 9 en main: sur un flop avec tirage quinte et tirage couleur, elle parvient à faire passer K K à son adversaire, en ayant juste touché une paire de Neufs.