WSOP 2009: Main Event day 1A – Ouverture

 Rio Hotel, Las Vegas – Convention Center – 3 juillet 2009, 11h50

Alors que le rituel « shuffle up and deal«   doit êtreprononcé dans moins de 10 minutes, les gens affluent aux portes des salles du Rio – Amazon Room, Brazilia Room… – devant lesquelles un garde en uniforme leur demande leurs tickets d’inscription. « Players only, please » se plait-il à répêter.

people

C’est uniquement à partir du moment où tous les joueurs sont entrés, que les spectateurs peuvent entrer à leur tour.

Le Rio est vraiment l’usine du poker par excellence: l’impression qui se dégage est que des tables de poker ont été mises dans chaque coin où il était possible d’en mettre.

players

L’Amazon Room compte plus de 200 tables, et le nombre de spectateurs ajoutés à la masse de joueurs qui viennent de s’installer créent un brouhaha impressionnant… jusqu’à ce que Jack Eiffel prenne la parole. Ce dernier prononce son petit discours d’introduction habituel, rappelant qu’il s’agit là des 40ème WSOP, que chaque joueur dispose de 30,000 jetons devant lui, que le tournoi commencera aux blinds 50-100 et que chaque round dure 120 minutes. Il rappelle également les règles de courtoisie, en insistant sur le risque encouru en cas de mauvais comportement (avertissement, exclusion temporaire, etc…)

Il finit en présentant le bracelet qui viendra orner le poignet du vainqueur de ce main event, en le confiant à une sorte de Yéti, précisant qu’on peut toujours essayer d’aller lui prendre, bien que cela lui semble être une très mauvaise idée.

Vient enfin le « shuffle up and deal » qui signale à tous les croupiers qu’ils peuvent distribuer la première main, et soudain, le brouhaha se change en cliquetis obsédant: le bruit de milliers de jetons maniés par 1,300 joueurs, simultanément.

Après 9 minutes 30 de jeu, Jack Eiffel reprend le micro, pour annoncer la première élimination du jour. On a l’impression que certains n’attendaient que ça: dans les minutes qui suivent, on compte 5 ou 6 éliminations très rapides.

massage

Alors que le tournoi vient de commencer, certains se font déjà masser