Mesdames, amusez-vous bien

Le « Ladies Tournament » vient de commencer, avec 30 bonnes minutes de retard, réunissant ainsi une bonne trentaine de représentantes de la gent féminine, c’est à dire autant de possibilités de dérapages en puissance. Car comme tous les hommes le savent, du haut de leur infinie sagesse, il n’y a rien de plus explosif que de réunir quelques dizaines de nanas dans la même pièce, avec pour objectif principal de mesurer leur ego tout en piquant des jetons à leur adversaire (ou rivale, au choix). Les probabilités que ça parte en sucette sont pour le moins non négligeables.

Et je sais de quoi je parle: j’ai assisté à un tournoi féminin à Dublin lors de l’Irish Winter Tournament, et l’ambiance était tendue comme un string. Ou un tanga, ça dépend des gouts de chacun.

J’exagère, bien sûr, mais une chose est certaine: je me régale à l’avance de pouvoir assister à quelques batailles par tapis vert interposé, entre femmes.

Tandis que je délire sur le ladies tournament, le side event 1,000 € a repris, et notre Jamel Maistriaux préféré a donc repris place dans la poker-room, en compagnie de ses 33 compagnons de jeu. A priori la journée se terminera avec les 9 derniers concurrents en course, et ne reprendra que demain.