Tristan « SuperRoger47″ Clémençon In The Money

Status Tournoi

Blinds :

1,500 – 3,000

Ante :

300

Moyenne :

93,400

Joueurs restants :

57

La bulle fut longue…

Alors qu’il ne reste que 57 joueurs, Thomas Kremser, l’excellent tournament director de l’EPT, annonce le « hand-by-hand ».

C’est à dire que chaque table jouera exactement le même nombre de mains, jusqu’à ce que la bulle explose.

A la table voisine de celle de Tristan, j’entends « all-in ». Je me rapproche et vois un joueur la tête dans les mains, en train de réfléchir, visiblement. Après 4 bonnes minutes, il annonce « call »

Thomas Kremser s’approche de la table avec son micro, les caméras de l’EPT se ruent sur la table, et le show-down peut commencer.

Joueur A (relanceur): A 9

Joueur B (payeur): 5 5

Le board apporte une quinte au relanceur:

7 J 3 8

Nous sommes donc toujours 57 joueurs.

Dans la minute qui suit, Gino Alacqua se retrouve à tapis sur un flop 3 A 7

Son adversaire call et retourne 3 3 pour brelan

Gino n’a qu’une paire avec A Q en main

Le turn 6 et la river 6 permettent à son adversaire de doubler, et l’italien se retrouve avec 15,000 jetons.

Nous sommes là encore 57 joueurs, et la tension est clairement palpable dans la poker-room.

A la main suivante, nous avons 2 « tapis-payé » en même temps.

Le premier permettra encore à un short stack de doubler grâce à Q Q contre

A K

Le deuxième all-in est plutôt moche:

une confrontation qui split la plupart du temps A K contre A K

Le flop en décidera autrement: 3 trèfles arrivent et donnent couleur max au détenteur du A K

Le field est donc retombé à 56 joueurs, Tristan est remonté à 76,000 jetons, et a donc de bonnes chances d’aller plus loin.

à suivre….