Niveau 5

Level 5 – Blinds 150-300 – 225 joueurs sur 309 – Average 13,700

C’est fou comme le temps passe vite… Il est vrai que les rounds d’un EPT ne durent « que » 60 minutes !

Thomas Fougeron (team770) 19 k

Stephan Gérin (team770) 20 k

Ludovic Lacay 35 k

Alain Roy 49 k

Antony Lellouche 50 k

Cuts Wakes Up

Durant les niveaux précédents, j’ai passé un bout de temps à coté de la table de Ludovic Lacay, qui est proche de celle de Fougan, et j’ai pu constater que le français avait fortement ralenti son rythme de jeu, sans pour autant oublier de faire grossir son stack peu à peu.

Il est à 23,000 quand il touche A A

Un de ses adversaires, en position Unde The Gun, envoie une relance de 900. Lacay renvoie alors 2,500 au bouton, et entend « tapis » chez son adversaire.

Il call debout sur la table, et les Q Q de son adversaire ne s’amélioreront pas.

Cuts affiche 35,000 jetons pour le moment.

Fougan frôle les 20,000

Thomas commençait à douter de la possibilité de gagner un « vrai » pot, ayant ramassé les blinds à trois reprises avec, respectivement A A

puis K K

et enfin A Q

Lorsqu’arrive le coup suivant: le joueur UTG relance à 750, Thomas en milieu de parole sur-relance à 2,300.

Tout le monde passe jusqu’au joueur UTG qui call.

Le flop s’affiche A K J

et les deux joueurs checkent.

Ils checkent également le turn 3

Sur la river 8

UTG envoie 3,200, payé sec par Thomas qui retourne K K pour brelan de Rois.

Son adversaire n’a rien de mieux à proposer avec J J pour brelan de Valets.

Thomas repasse à 19,000.

Alain Roy élimine un de ses adversaires

Alain paye le (petit) tapis d’un de ses adversaires, et retourne 9 9

Adv. A Q

Le board 7 3 3 5 2

Alain frôle désormais les 50 k.