Dinner Break

Les joueurs survivants ont 45 minutes pour se restaurer avant la reprise.

Le tableau n’a pas été mis à jour, mais il reste à priori moins de 180 joueurs sur les 309 du départ, ont tient donc à peu près le même rythme d’éliminations qu’hier.

Chip – Count

A la pause:

Fougan (team770) 20,000

ept-londres-1b-035.jpg

Stephan Gérin (team770) 12,200

Ludovic Lacay 67,000

Alain Roy 60,000

Roger Hairabedian 18,000

Voici quelques coups, qui se sont déroulés lors de la dernière heure:

Niveau 6 – Blinds 150-300 ante 25 – 180 joueurs – moyenne 17,200  

Erik Seidel est arrivé à la table de Cuts et de Davidi Kitai au début du niveau 6.

Cuts élimine un short stack, avec A K en main contre 9 8 chez son adversaire.

Tous les jetons sont au milieu préflop quand le board arrive:

4 2 K 5

Lacay compte à ce moment-là 68,000 jetons

ept-londres-1b-028.jpg

Le coup d’après, Ludovic relance 750 en fin de parole, et trouve 3 clients donc Davidi Kitai en small blind.

Le flop vient Q 7 Q

Cuts continuation bet 1,800 et seul Davidi Kitai call.

Les duex joueurs checkeront ensuite la turn 8 et la river A

Cuts retourne A 4 et Kitai muck.

Ludovic Lacay frôle ainsi les 72,000 jetons.

Il perdra deux petits pots avant le break qui le font descendre à 68,000.

Stephan Gerin n’est pas passé loin (de la sortie)

Alors que le joueur de la tem770 avait fait un bon début de tournoi, en doublant grâce à une paire d’As servie, le niveau 6 ne lui laissera aucun répit.

Stephan relance en fin de parole avec 9 8 en main et trouve un client en big blind.

Le flop tombe 8 8 6

Le big blind mise 1,700, Stephan se contente de payer.

Sur la turn J le big blind mise 3,500, et le joueur de la tem770 envoie alors tapis, couvrant son adversaire.

Celui-ci fait un insta-call avec J J en main, ayant touché son full sur le turn.

Stephan sort de ce coup avec 4,500 chips.

Il doublera quelques mains plus tard avec A Q contre A J

Il volera ensuite quelques pots qui lui permettront d’afficher 12,200 au compteur à la pause-dîner.

Short-stacks Battle 

A la table voisine de celle de Thomas, un coup sympathique s’est produit:

Le cut-off, avec une pyramide de jetons, relance 1,175. Dans la foulée, le bouton fait tapis pour 4,025, et la small blind fait tapis également pour 4,700. L’action revient sur le cut-off qui hésite un moment, mais finit par aligner les 3,600 jetons qui lui restent à payer.

les jeux:

A (cut off)

A K (bouton)

K Q (small blind)

Le board: 6 3 5 4

Avant que la river ne tombe, Cuts qui est à la table appelle un « deuce »

River: 2 qui donne quinte aux trois joueurs.

ept-londres-1b-036.jpg