18h30

Il reste actuellement 144 joueurs sur les 159 partants de ce day 1A. Les blinds sont désormais 150-300, et certains coups commencent à devenir chers. J’ai croisé Antony Lellouche qui prenait une petite pause en-dehors du casino, et qui m’a clairement donné son avis sur le tournoi:

« Le niveau est très relevé, beaucoup plus que dans les autres tournois Européens. Pour le coup, le client à la table, c’est moi. Il est très difficile de trouver des bon spots, et il n’y a pas de dead money à la table. Je suis rapidement descendu à 12,000 en début de journée, puis j’ai rapidement doublé, et là je me situe à 22,000, la moyenne quoi. »

Comme je le disais dans le post précédent, les tables sont réparties un peu partout dans le casino, ce qui ne nous facilite pas vraiment la tâche: il y a beaucoup de mouvement, certains spectateurs ont des amis qui jouent dans des parties éloignées du casino, et l’on doit parfois effectuer un vrai parcours du combattant pour accéder aux tables. Par exemple, Vanessa Rousso et Phill Hellmuth se retrouvent à la même table, au fond d’une salle isolée de l’Empire. Il faut longer un bar pour accéder à cette salle, et franchir la barrière de spectateurs qui aimeraient assister à un show du « Poker Brat »

Phil Hellmuth

Phil « Poker Brat » Hellmuth

Vanessa Rousso

Vanessa « Lady Maverick » Rousso

Non loin de la table télévisée, Jason Mercier côtoie Andy Black, qui s’est rasé pour l’occasion.

Andy Black et Jason Mercier

Andy Black et Jason Mercier

Maanu