Frayeur et soulagement…

Nous sommes à la fin du round 8 aux blinds 500/ 1000 Ante 100; 153 joueurs restent en course pour une moyenne de 62 745.

 Cela fait 20 minutes que je cherche Guillaume Darcourt comme un fou puisque lors de ma dernière arrivée à sa table, y avait plus personne.

ET ce alors que Guillaume avait réussi la belle performance de monter à 60 K sans avoir à montrer ses cartes.

Comment a t-il pu perdre 60 K en quelques minutes me dis-je ? Un bad beat ? Un malaise ? Une sacré mauvaise rencontre ?

Je croise un collègue qui me demande où il est car il ne le voit plus. Cela confirme ma frayeur.

Je parcours toute la salle de long en large et rien. Je reviens à la place où il était après l’avoir cherché dehors, au bar, aux inscriptions du 1500 $ et sur la plage privée du Casino, et c’est Scooty N’guyen qui y est installé. Je demande à un joueur de la table si Guillaume a sauté et il me répond que non…. Soulagement. Je finis par le trouver tout au fond de la salle dans un coin. Il était allé chercher de quoi se déshaltérer le bougre !

Bref, il est bel et bien là et il va défendre ses chances croyez-moi !!!