2ème break

Il reste 856 joueurs dans ce main event et la pression monte. Les éliminations se sont nettement ralenties, et l’on sent clairement les places payées arriver: les middle stacks ressèrent le jeu, les chip leaders s’en donnent à coeur joie…

Eric Brémond a encore augmenté son tapis et pointe désormais à 370,000.

J’ai croisé Eric Larchevêque qui se bat avec 87,000 jetons.

Quelque instanst avant la pause j’ai été témoin d’un call d’extra-terrestre:

Gus Hansen raise préflop, son voisin de gauche sur-relance, Gus call. Le pot préflop est donc déjà à 35,000 environ.

Le flop tombe J 9 8

Gus check-call les 15,000 de son adversaire.

Sur la turn 9 les deux joueurs checkent.

La river est le 4 et Gus réfléchit un long moment, enchainant les chip tricks comme il sait si bien le faire, et parie 44,400.

Il transfère visiblement un gros mal de tête à son voisin, qui prend tout  son temps, compte ses jetons (environ 80,000) et finit par annoncer « call »

Gus: A Q

Adversaire: A K

Déconfiture totale de Gus et gros soupir de soulagement de son adversaire qui ramasse un pot conséquent.

0181.jpg

Gus Hansen et son extra-terrestre, plus tôt dans la journée. 

 

Maanu