WSOP day 2B: 3 heures de jeu, 678 éliminés

Ca cartonne dur dans les poker-rooms du Rio. Les blinds sont 300-600 ante 75, et les petits tapis « s’envoient en l’air » selon l’expression consacrée.
Je viens de retrouver Guillaume Darcourt, toujours dans la salle « Brasilia ». La table à laquelle il étaitr installé en compagnie d’Eric Larchevêque en début de journée a cassé rapidement, et j’ai perdu pas mal de temps à le chercher… dans la mauvaise salle.

Grâce aux indications de mon poto Benjo j’ai fini par mettre la main dessus (que tu sois Béni jusqu’à la 7ème génération Benjo)

Guillaume profite de ma venue à sa table pour s’accorder un mini-break sous le soleil écrasant de Vegas, histoire de fumer une clope et de me raconter ses premières heures de jeu.

« C’est pas compliqué », me raconte-t-il, « sur ma première table j’ai très rapidement perdu 20,000 jetons. Je le suis envoyé en l’air avec 4 4 et j’ai renfloué un short stack qui avait Q Q

Le changement de table a été une vraie bénédiction, et là je suis remonté à 82,000 jetons. »

Arrivé à cette nouvelle table, Guillaume a très rapidement passé un gros bluff qui le remet en selle:

En position de small blind, Guillaume sur-relance à 5,000 le joueur situé au bouton, qui avait envoyé 2,000 préflop. Celui-ci le call et le flop arrive

K 3

Guillaume check-raise son adversaire à 9,000. Le bouton, qui a envoyé 3,000 sur le flop, a donc 6,000 jetons à poser pour voir un turn. Il déclare au français: « I could call, but I’m sure you will go all-in on the turn if I call you now » avant de folder sa main.

Guillaume lui montre 4 6 sans dire un mot. Pan dans les dents.

Peu de temps après, Guillaume se retrouve avec 4 en small blind, dans un pot qui rassemble 4 limpers préflop. Il complète, et le joueur en big blind check.

Sur le flop J Q K tout le monde check.

La turn est 5 et donne ainsi tirage quinte et tirage couleur au français, qui check-call un bet de 3,000 envoyé par le bouton, se retrouvant ainsi en heads up contre lui.

La river 9 apporte la couleur à Guillaume, qui check-call une fois de plus les 10,000 envoyés par son adversaire.

Le bouton dévoile 7 pour quinte, et Guillaume renfloue son stack de 17,000 jetons supplémentaires.

Dans un peu moins d’une heure les joueurs seront en break, j’essaierais de refaire le point avec Guillaume Darcourt à ce moment-là.

Il pointe donc actuellement à 82,000 jetons.

0042.jpg