Eric Brémond Double Up !

Alors voilà, il suffit que je parte 20 mn pour manger un morceau (qui n’en valait pas la peine d’ailleurs, j’en ai laissé la moitié) et mon p’tit qualifié poker770 fait encore des siennes.

Je reviens à la table, il me voit de loin, et quand j’arrive il me dit fièrement « C’est de ta faute aussi Manu, faut pas me laisser longtemps sans surveillance comme ça »

C’est à dire qu’en même temps, Eric affiche un stack d’environ 245,000 jetons. Il a plus que doublé avec A A en main contre l’énergumène (que j’ai surnommé Danny) à qui j’ai consacré un post il y a quelques heures.

Ca le fait grave, pourrait-on dit dire, mais là n’est pas le propos.

La question que je me pose, moi, c’est « Mais comment fait-il ? »

Ce joueur se qualifie pour le main event, c’est la première fois qu’il joue un tournoi de cette envergure, et il a les nerfs suffisamment solides pour supporter une journée entière à faire des hauts et des bas avec ses jetons, comme si de rien n’était, tranquille peinard.

Je crois qu’à sa place je serais, au choix:

a) Survolté, au bord du tilt

b) Complètement paniqué

c) Dans ma chambre d’hotel, par peur de perdre tous mes jetons dans les dernières 20 mn de jeu qu’il reste à attendre.

En tout cas j’espère qu’il va nous faire rêver le plus loin possible dans ce tournoi.

Fougan, par contre, a pris un mauvais coup: Il est obligé de folder sur le board

K 8 K 6 alors que le pot est énorme. Je ne sais pas comment s’est déroulé le coup ni ce qu’il avait, mais il reste avec un peu moins de 60,000 jetons.

starbucks-014.jpg

Pour une fois que je suis sur une photo, j’en profite.