Elimination de Guillaume Darcourt

Je recommence à penser que je porte la poisse aux joueurs de la team770.

En effet, je me trouve à coté de la table de Guillaume lorsqu’il saute. Il m’avouera juste après qu’il a certainement vécu les deux heures les plus éprouvantes de sa vie de joueur de poker, juste à coté d’Antonio Esfandiari.

« Il a joué TOUTES les mains pendant 4 tours de table, soit 36 mains, toujours en relançant ou sur-relançant, et n’en a perdu que 2, explique-t-il , encore sous pression. Il est vraiment impressionnant, et très déstabilisant. On a beau se dire qu’il n’a pas de main à chaque fois, tout le monde respecte ses relances. »

Guillaume voit donc son tapis diminuer au fur et à mesure, et finit par sauter sur le coup suivant:

Les blinds viennent de passer à 300-600 ante 75, il reste 163 joueurs. Guillaume a un tapis de 10,000 environ.

Il est milieu de parole lorsqu’il décide de call  préflop avec 9 8 dans un pot où 3 autres joueurs ont limpé préflop.

Le flop est 5 8 3 et deux de ses adversairs checkent. Guillaume attaque 2,800, et se voit demander tapis par un adversaire (il lui reste 8,000). Après reflexion il call, pour constater que son adversaire a floppé le brelan avec 8 8

La turn K et la river 2 ne changent rien, et le français quitte la poker-room.

« Je n’en pouvais plus. Ce type (Esfandiari) a le talent de mettre la pression sur une table. Je n’avais plus que 10,000 jetons, j’ai tenté le coup, ça passe pas, tant pis. »

A bientôt Guillaume. See you in Monte Carlo.

Maanu