Scientifiquement impossible

Il y a une chose dont je ne me suis jamais vanté jusqu’alors, mais dont tu dois prendre conscience, ami lecteur. Pour une raison qui m’est encore à ce jour inconnue, notre cher Pascal « PPTheBandit » Perrault a longtemps été persuadé que je le scoumounais, que je lui portais la poisse, que ma simple présence près de sa table risquais de l’envoyer sur le banc de touche, en gros je ne suis pas son porte-bonheur favori, je crois que tout le monde aura saisi l’idée.

Et il faut savoir que lorsque l’ami Perrault a une idée dans la caboche, il l’a pas ailleurs. Ce qui fait qu’il a toujours trouvé des tonnes d’exemples justifiant ce fait, jusqu’alors resté avéré (pour lui en tout cas).

A présent que le concept a été développé, tente d’imaginer, ami lecteur, combien difficile peut être ma tâche, sachant que je dois EN PERMANENCE suivre un joueur qui est persuadé que ma présence entrainera sa perte un jour ou l’autre.

Or là, tout de suite, il y a tout juste 3 minutes, je viens d’ assister bien malgré moi à un évênement qui, selon la logique Perrault, tient du miracle: je me trouve à coté de lui ET IL DOUBLE !!!

Voici le coup: Blinds 150-300 ante 25, moyenne 16 K.

Pascal est en big blind lorsqu’un de ses adversaires relance, sur-relancé par un autre joueur à 4,000.

Pascal envoie 8,000 et tapis, payé par son adversaire qui retourne K K

PPTheBandit A A

et, le plus important: le board:

4 9 3 9 6

Pascal passe donc à 16,000, collant de nouveau à la moyenne.

Inimaginable.

Je n’ai pas porté malchance à mon idole (et néanmoins ami)

Je vous laisse, je vais de ce pas danser une petite gigue pour fêter l’évênement à ma manière, comme il se doit.

Pascal fait sa récolte de jetons

Fougan, quant à lui, a 9,000 jetons.

Voici quelques photos:

:Cutsss et FrenchKiss

Ludovic Lacay et Arnaud Mattern, croisés quelques instants auparavant, qui jouent demain

Anthony Roux

Anthony Roux, avec 23,000 jetons

Liz Lieu

Liz Lieu, 26,000 jetons

Maanu