Mattern, Lacay, Cournut dehors !!!

Les 3 joueurs arrivent les uns après les autres en l’espace de 2 minutes montre en main. Impressionnant. Je n’ai jamais vu ça.

A peine le temps d’entendre Arnaud Mattern me raconter ses déboires que déboule furieux Ludovic Lacay. Il est fou de rage, en tilt complet.

Et 1 minute plus tard maximum arrive Brice Cournut, dépité.

Blinds 75/ 500

Arnaud Mattern Acte I:

Arnaud Matten a 22 K et raise préflop à 800 avec K K . Un joueur call.

Les 2 joueurs checkent sur le flop 9 4

Sur le turn 7 le joueur ouvre à 1000 et Arnaud le call.

Enfin la river vient le J et l’adversaire du français mise 2 K et Arnaud call.

L’opposant du tricolore retourne 8 9

Acte II:

Un joueur limp en position UTG call la relance de 750 d’Arnaud.

Le flop est A 8 4 et Arnaud ouvre à 1500 et est relancé à 4500.

AM décide de le sur-relancer à tapis (le joueur ayant bluffé plusieurs coups auparavant).

Celui-ci paye et retourne une paire 8 pour un brelan.

Acte III:

Il ne reste plus que 4K au français lorsqu’il reçoit A K et décide d’aller à tapis préflop. Il est payé par un joueur inconnu avec une paire de 9.

La paire tiendra jusqu’au bout et le français est out.

Ludovic Lacay:

Ca se passera également en trois coups pour Ludovic. J’ai assisté au premier.

Le joueur qui est à la droite du français est de petite blind limp. Ludovic, en GB relance à 650 avec 8 9 et est callé par son voisin.

Le flop K 5 2 donne Couleur au français. La SB envoie 1000 et paye ensuite la relance à 3 K de Ludovic.

Sur le turn K l’adversaire du français check-call à 5K.

Enfin, sur la river, le 7 les 2 joueurs checkent.

L’opposant du tricolore retourne le A

Ludovic retourne fou de rage ses cartes et est à deux doigts d’étriper son adversaire (qui lui dit qu’il a un 4 de pique pour un tirage quinte également). Ca rend d’autant plus fou le toulousain.

Les 2 coups suivants sont du même style. Il sortira même du tournoi avec une paire d’As contre Roi Valet. Le joueur qui a payé le tapis de Lacay fera Brelan de Valets.

Bref, pas beau du tout.

Brice Cournut:

Il n’a pas trop envie de parler lorsqu’il s’approche du petit groupe dans le coin presse. Nous apprenons juste qu’il a perdu en faisant Couleur max contre Full à son adversaire.