Fin du 3ème break

Il est 21h40, les blinds passent à 200-400 ante 50.

Il reste actuellement 124 joueurs (230 au départ) et la moyenne en jetons est de 18,548.

La connection internet est toujours plus qu’hasardeuse dans la press-room (pour ne pas dire de mot plus désagréable) et l’action semble quelque peu figée dans la poker room. Pour une fois on assiste à peu de « ALL-IN » tonitruants, peu de larmes amères versées sur un Dieu du poker trop injuste, et tout et tout…

Autant vous dire qu’on attend tous demain avec impatience, pour retrouver des joueurs français dans le field, et avoir quelque chose de constructif à raconter. Pour tout vous dire, on ne peut même pas manger pour passer le temps, la bouffe est hors de prix ici au Radisson Hotel.  C’est dire si je suis malheureux.

Manu (au bord du gouffre)