Elky couronné, back to back pour les Français

0123.jpg 0141.jpg

1° photo: Elky et son trophée à Nassau 2° photo: Arnaud Mattern à Prague

Avec la victoire éclatante de Bertrand « Elky » Grospellier au Pokerstars Caribbean Adventure qui s’est déroulé à Nassau (Bahamas) du 5 au 10 janvier derniers, juste après le couronnement d’Arnaud Mattern à Prague en décembre, les joueurs français montrent une fois de plus (mais était-ce nécessaire) qu’il faut compter avec eux sur le circuit international.
Depuis les victoires de Pascal Perrault (EPT Vienne 2005) et Jan Boubli (EPT Barcelone Septembre 2005), les joueurs français semblaient condamnés aux deuxièmes places ou aux tables finales.

004.JPG
L’arrivée d’une nouvelle génération de joueurs, la plupart issus d’internet, est en train de changer la donne aux tables de poker. Désormais les pros de la vieille école doivent composer avec ces joueurs issus de l’espace, agressifs et déconcertants, qui ne doutent de rien et ne se laissent pas impressionner par le palmares d’un Chris Moneymaker et autres champions du monde…
Extrait d’un article signé Elky, paru dans l’excellent Live Poker de ce mois-ci: « Cette jeune génération de joueurs internet[...] développe une technique plus développée, plus pointue, car elle prend une place plus importante chez le pro gamer. En effet, s’il est possible en live de détecter des tells et d’avoir une bonne vision de la dynamique de la table en observant ou en écoutant ses adversaires, sur le Net cet aspect de la psychologie du jeu est faible, voire inexistante. Le joueur online doit donc compenser en analysant d’autres informations plus théoriques. »
Alors, quid des pros qui ont forgé leur expérience aux tables de poker, durant de longues années ? Ceux ci sont loin d’être obsolètes, et leur extraordinaire faculté d’adaptation leur permet bien sûr de contrer cette nouvelle vague issue de la toile… et de réaffirmer leur position lors des tournois internationaux à fort buy-in.
Car il s’agit ici de rester lucide: si les joueurs internet prennent de plus en plus de place sur le circuit, seule une poignée d’entre eux arrivent au Saint Graal du poker: la première place. Ceux-ci ont acquis en quelques années, voire quelques mois, l’expérience et la capacité d’analyse que certains professionnels ont mis toute une vie à maitriser, mais il s’agit de l’élite. L’énorme intérêt que suscitent néanmoins ces gladiateurs des cartes, c’est qu’ils prouvent qu’il est tout à fait possible, en se qualifiant pour quelques dollars sur internet, de remporter la palme lors de tournois qui étaient inaccessibles aux joueurs amateurs il y a quelques années encore… La preuve en est donnée grâce à Jacques Zaicik: ce sympathique joueur amateur, qui s’est qualifié à plusieurs reprises sur la toile, a terminé en 12° position à Nassau, remportant au passage $ 88,000. Celui-ci avait déjà remporté une brillante 11° place lors de l’EPT de Prague en décembre dernier…

En ce qui concerne les joueurs français, le moins qu’on puisse dire est qu’ils ne sont absolument pas touchés par le star-system qui pourrait caractériser leur succés grandissant: qu’il s’agisse d’Arnaud Mattern ou d’Elky, ou encore de Thomas Fougeron, Pascal Perrault, Nicolas Levi, Ludovic Lacay, Guillaume De La Gorce, Antony Lellouche, tous ces joueurs qui ont fait leurs preuves en live sont restés très accessibles et ont un sens de la fête à toute épreuve. Elky ayant reservé une partie de la section V.I.P. de la discothèque de l’hotel, nous avons tous eu une soirée disons… agitée:

062.jpg

Fougan, moi-même, Elky et Arnaud Matten

099.jpg

Belle brochette de joueurs français (cherchez l’intrus)

Les joueurs français seront donc nombreux à s’affronter aux tables des European Poker Tour à venir, notamment celui de Dortmund qui se déroulera du 29 janvier au 2 février.
à suivre…

198.jpg

Elky et Arnaud Mattern arrosent leurs vistoire respectives