Norinder prend une bonne « claque »

Voici la recette de la « claque norvégienne  ». Prenez un suédois bien en chair et préparer le rouleau à patisserie.

La préparation:

Martin, au bouton, limpe et Eidsvig (small blind) complète. Le suédois Norinder check en position de big blind.

Le pré-chauffage:

Prenez un bon flop du type 6 8 2 et regarder le norvégien Eidsvig checker. Norinder mise 25 K et Martin et Eidsvig suivent. Ils veulent voir le goût qu’à le plat quand il est terminé.

La cuisson:

Une cuisson adaptée est indispensable; donc pour cela une belle turn, le 9 qui fait lever la pâte ou prendre la sauce. Eidsvig check de nouveau et le « krisprolls » suédois envoie 200 K. Martin fold et Eidsvig finit de cuire la tarte à la claque en envoyant son tapis. Le suédois qui comptait à peine plus que le norvégien call.

La dégustation:

Eidsvig: 7

Norinder: 8 6

Le premier fait suite alors que le second a double paire.

Servez le tout bien chaud…

La cerise sur le gâteau: une rivière J et Eidsvig remporte le coup mange presque tout.

Il reste quelques petites miettes à Norinder (110 K).