On prend les mêmes…

Cuts continue sur le même mode que lors du WPT Barcelone.

Je suis resté près de sa table le temps de voir 6 mains consécutives se jouer, et Ludovic est rentré dans 3 de ces 6 mains.

Contexte: 86 joueurs encore en course, blinds 400-800 ante 100, tapis moyen 38 500 environ.

Main n° 1: Le pot n’a pas encore été relancé, et Cuts en position de cutoff raise à 2200. Les joueurs dans les blinds complètent.

le flop est 2 J 3. Ses deux adversaires ayant checké, Ludo envoie 4200 et n’est pas contesté. Il gagne le pot.

Main n° 2: La main suivant, Cuts est cutoff – 1 et envoie 2400 préflop. Il gagne les blinds et les ante.

Main n° 3: 2 mains plus tard, Cuts est en milieu de parole et envoie 2200, payé par le joueur en big blind.

Le flop est Q 9 8  et les deux joueurs checkent. Sur la turn J, Ludo bet 3300 et son adversaire passe.

Rien de spéctaculaire me direz vous, pas de « all in », pas de pleurs ni grincements de dents sur ces coups là… certes mais ce simple exemple est plus ou moins à l’avenant de la stratégie hyper agressive que notre ami Cuts développe depuis le début de cet EPT Dublin, et de toute évidence ses adversaires ne savent plus à quel saint se vouer !

Pour le moment l’ami Cuts compte entre 105 K et 110 K, et se positionne donc dans le top 5 des chip leaders.