Après un bon bol d’air, on y retourne.

Les 63 joueurs encore « vivants » vont devoir désormais payer des blinds s’élevant à 1000-2000 assortis d’Ante de 200. Gus Hansen, après avoir perdu un coup contre Négréanu juste avant la pause reprend le jeu en tant que chip leader avec 493 K. Ca va bien quand même !!!!

Sous les projecteurs, les coups se suivent et ne se ressemblent pas. Sur un board A 9 A 2, Daniel Négreanu ouvre à 16 K dans un pot contenant déjà 20 K. Magnus Parsson s’interroge à haute voix sur ce bet sans quitter ses cartes des yeux mais finit par payer. La rivière, le 4 force visiblement Daniel à checker, Magnus en profite alors pour envoyer 26 K. Le canadien prend le public à partie et après un long moment de « détente », il jette sa main, un grand sourire aux lèvres. Le bluff n’a pas fonctionné sur ce coup.