Lamsa s’impose

Doté d’un tapis énorme, Janne Lamsa en use et impose sa loi. Bruno Fitoussi en fait les frais car il ne lui reste que 5 000 jetons aux blinds 600-1200 (ante 200)

Lamsa ramasse pot sur pot en assomant ses adversaires par des relances inaccessibles aux plus faibles, et n’a jamais besoin de montrer son jeu.

D’une manière générale on n’arrive pas souvent jusqu’à l’abbattage des cartes, la tendance est au jeu serré pour ce dernier round du day 2A. Malgré la pression des blinds, l’ambiance entre les joueurs reste plutôt bon enfant.