Pendant ce temps là….

…. à la table de Patrick Bruel, ça bouge pas mal. Notre ami a fait fructifier ses jetons, puisque le voilà avec un stack d’environ 60 000 chips, lorsqu’il est surpris par un « all in » tonitruant prononcé par l’un de ses adversaires. Patrick est alors en position de big blind (soit 200), personne n’a relancé, et un jeune homme en milieu de parole décide de jouer son va-tout, soit 8500 chips, pour prendre les blinds. Au tour de Patrick de parler, et il lui dit clairement que ce move l’intrigue, qu’en temps normal il devrait folder sa main, mais puisqu’il le voit sur une petite paire, il décide de tenter le coin flip…et le paie avec A

 Le joueur attaquant retourne 7 7

 Le flop confirme tout de suite le léger avantage qu’avait le jeune homme:

7 8 K

Turn Q, et patrick commance à dire qu’un valet en rivière serait plutôt sympa…. mais pas de miracle, et la river :5 ne change rien.

Le jeune outsider double donc son tapis, et respire un bon coup…