Les coups deviennent décisifs

Empire Casino, 17h15, table 12

 Les pots grossissent de plus en plus au fur et à mesure que le temps passe et les joueurs commencent à s’affirmer. Malgré cela, nous voyons assez peu de rencontres significatives, mais certains joueurs parviennent à construire de gros pots sans montrer leurs mains.

 En voici un bon exemple: Jon Turner, en milieu de parole, relance à 400. il est suivi par Phil gordon (stack 8000) et Kirk Morrison.

Le flop: 6 J 8

Jon Turner ouvre sur le flop à hauteur de 800. Phil Gordon fold instantanément, et Kirk Morrison décide de payer, après avoir bien observé Jon.

Turn:

Turner bet 1525. Kirk Morrisson lui demande pourquoi un bet d’un montant aussi précis, et qu’il est sûr qu’il vole le pot… puis décide de passer.

Aux autres tables les coups s’enchaînent, les écarts entre les stacks se creusent de plus en plus, et l’on entend les premiers « All In » fuser.

046.JPG

Phil Gordon