00h24 : Gavin Griffin remporte la Grande Finale EPT à Monte-Carlo

C’est terminé, il est maintenant temps d’aller célébrer au bar, et de tenter de se relaxer quelque peu après six jours à suivre ce tournoi de manière quasi ininterrompue.

Trois heures de combat hautement technique, où toutes les facettes de la strategie du poker de classe mondiale ont été déployées, pour finir sur une coin-flip pour décider du vainqueur. Le poker : un jeu de compétence… et de chance.

IMG_8020.jpg

Gavin Griffin, 25 ans, repartira à Chicago avec un chèque de 1,8 millions d’euros, sans oublier cet affreux trophée dont il devra probablement se débarrasser (avec joie, j’imagine) lors de son passage à la douane. C’est encore un Américain qui remporte cette grande finale, après Jeff Williams l’an passé. Et quel vainqueur ! Meme si Gavin n’était que le second meilleur joueur à la table une fois arrivé en tete à tete, il a montré un talent énorme, et une patience à toute épreuve.

En seconde place, Marc Karam, qui perd une coin-flip à 1,8 millions d’euro lors de la dernière main. Avec cette deuxième place, le Canadien confirme son potentiel, et il ne s’en est fallu que d’un cheveu pour qu’il empoche le titre. Le tete à tete final était très équilibré, meme si personnelement j’aurais préféré que ce soit l’aggressivité et la créativité sans limites de Karam qui soit finalement récompensée. Ceci, sans rien enlever aux qualités de l’Américain Griffin.

Ainsi se termine ce coverage de la grande finale de l’European Poker Tour. Par la meme occasion, c’est un mois entier passé à couvrir les EPT qui s’achève ce soir. Avec Arno, nous avons passé plus de 150 heures chacun ce mois-ci à bosser d’arrache pied pour vous rapporter infos et photos en direct de Dortmund, Varsovie et finalement Monaco. J’espère que vous avez apprécié nos efforts ! C’était une virée sympa, mais j’ai quand meme hate qu’elle se termine – ou tout au moins qu’elle s’interrompe quelques jours, le temps de recharger les batteries.

Gavin et Marc sont passés quelques minutes en salle de presse pour une conférence de presse à l’arrache. Marc n’avait pas l’air trop abbatu, et Gavin était au septième ciel.

D’içi peu, j’irai boire quelques bières en compagnie des collègues. Mais l’action frénétique ne s’arrete pas là, puisque je n’ai qu’une dizaine de jours pour écrire le compte-rendu de cet EPT pour le magazine LivePoker (un dossier de dix pages, rien que ça), et dans le meme temps, nous nous envolons pour Dublin après-demain, pour couvrir l’Irish Open : 700 joueurs sont attendus, et les bras m’en tombent rien que d’y penser.

Un énorme merci à mes amis Rayan Nathan et Nicolas Levi pour leurs précieuses analysent tout au long de cette finale. Ils passaient par hasard pour me saluer, et sont finalement restés jusqu’au bout. Si le coverage fut aussi intéressant à suivre aujourd’hui, une grosse partie du mérite leur revient !

Benjo
Magnifiques photos : Arno