01h41 : Johnny Lodden contre Pete Giordano

Pete Giordano est un des plus anciens joueurs à avoir percé sur le Net. On le connait depuis pas mal d’années sous le pseudonyme de « The Beat ». Il fait partie des dizaines d’Américains ayant fait le voyage jusqu’à Monte Carlo.

Dans un family-pot non relancé, Giordano mise 350 sur le flop

A Q 5

et Johnny Lodden qui avait limpé UTG check-raise à 2500.

Giordano paie tout de suite, « let’s go ! »

Turn 9

Johnny mise 4000, Pete avait déjà préparé les jetons, il suit.

River 3

Lodden toujours très aggressif, continue et envoie une sauce de 7,500.

Pete Giordano se met à refléchir pour de vrai cette fois-ci, et rejette un oeil à ses cartes. Posté derrière lui, j’aperçois

A 3, deux paires.

Tout de suite, je me dis « C’est Lodden, c’est un bourrin, Pete est largement devant avec ses deux paires à l’As »

Mais c’est moi le reporter, et c’est lui le pro assis à la table, et il prend donc se temps, et finit par payer au bout de quelques minutes, clairement à contre-coeur.

« OK, d’accord, si tu as touché la couleur, t’as gagné. »
- « Nan, j’ai pas de couleur. Deux paires »
- « T’as gagné quand meme »
- « C’est exact. »

Et Lodden de retourner A Q

Il se met 15K dans la poche, et totalise désormais 60,000.
Giordano retombe à 25,000.

Benjo