19h38 : 99 joueurs

On s’approche du dinner break, qui marquera la fin de 5 heures de jeu quasi en continu. Durant cette période de temps, on a perdu près d’un tiers des joueurs au départ en début d’après-midi. Conclusion : ca va beaucoup plus vite qu’a Dortmund, qui commenca de manière très sérré. Tant mieux, j’aime l’action, les mecs qui s’emballent et les jambons…

IMG_4815.jpg

* En parlant de jambon, la sortie d’Andy Black, Irlandais finaliste des WSOP 2005, fut assez… intéressante.

Avec 10 10, il relance à 600 et est payé par un seul joueur.

Sur le flop 2 3 J, il mise 600, se fait relancer pour 1200 de plus. Il paie.

Turn : 7 , check/check

Rivière : 5

Black mise, l’adversaire lui demande tapis, Black paie (il est « commité » dans le pot), sa paire de Dix ne tient pas contre le
A A.

Un peu gonflé avec le Valet qui se ballade au flop, non ?

* L’action bat aussi son plein à la table de Roulette. Bidou est arrivé avec son pote Yohann, il a été rejoint plus tard par Elky. A eux quatre, ils se partagent les 36 numéros sur chaque coup de bille. Bidou repart avec le sourire : « J’ai pris 4500 roubles ! » Des Zlotys, Bidou, des Zlotys ! Combien de fois je vais devoir le répéter ?

IMG_4870.jpg

* Manuel Bevand a doublé avec une paire d’As. Avec 9000, il peut recommencer à jouer au pok’.

* Theo Jorgensen, avec qui on a fait connaissance à Deauville l’an passé (3e place), vient de doubler en jouant comme un « lucky donk » selon ses propres termes. Il surrelance son adversaire à tapis avec
6 6

En face, on réflechit et on finit par payer. On retourne :
10 :10

Boum, voilà un 6 au flop et Theo retrouve le sourire.

IMG_4844.jpg

Voiçi Sameer Khurana : faut le faire de venir d’Inde rien que pour un tournoi de pok’. Ceci dit, il habite peut etre dans le coin.

Benjo
Photo Arno