Blackout sur les Médias

Vent de panique dans la salle de presse, on dirait bien que tous les journalistes se sont fait virer de la salle de tournoi. C’est vrai qu’il ne reste que 10 tables, on commence a etre sérrés 

Les organisateurs essaient de trouver un terrain d’entente, une des solutions proposées est de laisser entrer à l’intérieur un seul journaliste de chaque pays représenté, qui partagera l’info avec ses compatriotes.

Pas de problème pour moi, je suis tout seul içi à représenter le pays du Fromage, avec Arnaud pour les photos… hé hé.

Benjo