Nos français restent dans la course

Une petite remontée pour Nicolas Levi qui avec moins de 5 000 passe à 10 000. Nous sommes au 4 ème niveau, juste avant la pause. Les blinds sont 100-200, Nicolas est de petite blind et tient As-Valet en main. Le cut-off  relance à 600, Nicolas paye ainsi que la grosse blind.

 

Le flop tombe :                   A            3          6

 

 

Nicolas check, idem pour la grosse blind, le cut off fait 1200 , payé chez le français, l’autre joueur passe. Une  petite carte tombe à la turn, aucun d’eux ne bougent, puis la rivière montre un valet. All in chez Nicolas, son adversaire paye sans hésiter. Et avec ses deux paires, Nicolas remporte cette main. Il termine le round juste avant la pause à 11 000, son pote Arnaud est à 10 000, le cheap leader Casey Kastle, quant à lui, est aux alentours de 30 000. L’ingénue Mme Kabbaj continue sur sa lancée avec 24 000 jetons, alors que John reste à 10 000. Notre ami Barney Boatman se défend bien avec ses 18 500, mais son frère a depuis longtemps retrouvé le chemin de sa chambre.

Autres tapis : Bad Girl peine à 10 000, et Surinder à 7000. On n’est pas toujours mieux servi chez soi !

 

 GOA 4 001b.jpg

 Attention à tes jetons Casey !

GOA 4 003.jpg

Pause massage pour Miss Kabbaj