Les neufs finalistes

Salut tout le monde,

A soixante minutes du départ, voici une petite présentation des neufs finalistes, par ordre croissant de tapis. Des 345 inscrits au départ, il ne reste plus que ceux là après trois jours d’action intense :

IMG_98602.jpg

Jan Boubli (France) 80 000

C’est toujours un plaisir de voir Jan aller loin en tournoi. L’une des personnalités les plus sympathiques du circuit français, Jan est un joueur subtil et créatif, autant respecté pour son jeu en tournoi qu’en cash-games. Un joueur calme et patient, capable de coucher de très bonnes mains quand il se sent battu. Ses deux plus gros résultats sont une victoire à l’EPT de Barcelone en 2005 et une seconde place au Grand Prix de Paris (WPT) contre David Benjamine en 2003. Aujourd’hui, « le Dentiste » entamera la finale en position de petit tapis, et la pression des blindes va se faire sentir rapidement. Pas impossible qu’il puisse faire un coup : on l’a déjà vu s’échapper de situations plus désespérées.

IMG_96862.jpg

Jerome Bradpiece (Grande-Bretagne) 110 000

Jerome est un survivor à ce stade. Chip-leader pendant une bonne partie du tournoi, il fut victime ensuite de quelques coups malheureux hier soir, mais n’a pas laissé tomber. Adepte d’un jeu très aggressif, on risque de le voir bouger très rapidement : ce sera « quitte ou double »…

IMG_9846.jpg

Jorryt Van Hoof (Pays-Bas) 128 000

Jorryt est un gros joueur Internet. Il était chip-leader au soir de la première journée. Il est rare que ceux qui mènent en début de partie aillent jusqu’au bout ! L’excéption qui confirme la règle ? Aujourd’hui Jorryt joue à la maison, et beneficiera donc d’un large soutien de la part du public.

IMG_94481.jpg

Keith « The Camel » Hawkins (Grande-Bretagne) 176 000

Je connais Keith depuis longtemps, étant un lecteur assidu de son Blog, où ses commentaires acides font souvent mouche. C’était donc un plaisir de le rencontrer içi. Le premier jour, je lui ai fait part de ma décéption quand aux manques de mises à jour récentes sur son blog. « Ne t’inquiète pas, si je gagne celui là, j’écrirai quelque chose, promis. » The Camel s’est quelque peu retiré du circuit ces derniers temps, étant devenu papa. Mais il y a deux tournois qu’il ne manquerait sous aucun pretexte : le Master Classics d’Amsterdam, et l’European Poker Tour à Deauville.

IMG_94141.jpg

Jan Sjavik (Norvège) 357 000

Jan est un joueur Norvégien d’expérience, déjà apercu plusieurs fois en table finales d’épreuves du WSOP. Il est un anciens » parmi la horde de petits jeunes. Pour etre honnete, il me serait difficile de décrire sa présence à la table comme « excitante » ou « passionnante ». On a affaire là à un joueur calme et posé, qui ne prononce jamais un mot plus haut que l’autre (en fait il ne parle presque jamais), mais capable de jouer les coups de la manière la plus bizarre qui soit. Bref, ne vous fiez pas à l’emballage… Rolf slotboom et Keith Hawkins le considèrent comme le joueur le plus dangeureux de la table finale.

IMG_98111.jpg

JJ Kazan (Grande-Bretagne) 433 000

L’inconnue de cette table finale. JJ me semble etre le moins expérimenté du lot, mais je peux me tromper. Un bon rush de cartes et quelques coups de chance hier en fin d’après midi l’ont propulsé chip-leader, il s’est ensuite maintenu facilement pour arriver en finale. Il reste à voir s’il saura gérer la pression d’une table finale télévisée.

IMG_94431.jpg

Johnatan Fhal (France) 596 000

Le grand espoir Français de cette finale ! Soyons clairs : Johnatan à un style de tournoi parfait. (pour preuve ses quelques beaux résultats dans les gros tournois parisiens) Un joueur « nouvelle génération » à l’aggressivité sans bornes, il est capable de passer de terribles bluffs sur des pots énormes, le tout avec l’air de ne pas y toucher (rappelez vous Surinder). Il manie la psychologie à merveille, sachant quoi dire ou faire pour inciter ses adversaires à passer ou payer, pour les mettre en tilt ou les rendre doux comme des agneaux… La situation révée pour Fhal aujourd’hui serait de passer un gros bluff dès le début de la partie : il pourrait alors se faire payer tous ses gros jeux ensuite. Attention au tilt cependant…

IMG_97641.jpg

Alex Jalali (Allemagne) 694 000

Les joueurs Allemands commencent enfin à percer, et c’est tant mieux. Comme JJ, Alex a construit la majeure partie de son tapis hier, en prenant des décisions difficiles qui se sont révélées payantes. Une option sérieuse pour la finale, il peut se retrouver là où on ne l’attend pas. (Des fois j’ai l’impression d’écrire pour Paris-Turf)

IMG_9660.jpg

Rolf Slotboom (Pays-Bas) 841 000

Surprise, celui qu’on retrouve en tete pour cette finale du XVe Master Classics est un joueur qui de son propre aveu « déteste les tournois », et dont le No Limit Hold’Em n’est « pas [son] meilleur jeu, loin de là ». Principalement un joueur de Pot Limit Omaha, où il a revolutionné le jeu hautes limites par son approche stratégique à contre courant, Rolf est aussi impliqué dans nombre d’activités en dehors de la table. Il est mon redac’ chef à Card Player Europe (où la liberté qu’il laisse aux chroniqueurs est très appréciée), il s’occupe des reportages sur PokerPages, réalise des DVD et bouquins de stratégie, commente le poker à la télé, etc, etc… Bref, un mec occupé. Le Holland Casino, c’est là qu’il a débuté sa carrière de pro il y a 8 ans. Il est connu de tout le monde içi, et à n’en point douter il sera le favori et le chouchou de tous cet après midi. Son approche « je m’en foutiste a clairement joué en sa faveur durant ces trois derniers jours : Rolf était là pour s’amuser, et a toujours joué pour une seule place : la première. Il a donc pris des risques, joué très aggressivement avec une moyenne de trois relances par tour, et s’est trouvé chanceux sur les coups clés. Une combinaison imparable qui le propulse en tete aujourd’hui. Ceux qui le connaissent savent que c’est quelqu’un de calme et réservé dans la vie, mais à la table, il se transforme complétement : on le croirait possédé. « Je joue pour la première place aujourd’hui, si je saute premier, ainsi soit-il. Johnatan a la position sur moi, et beaucoup de jetons : clash en vue ! »

Benjo
Photos Arnaud Jullien