L’hécatombe continue…

…avec la sortie de Patrick Bruel, dont la couleur à Dame semblait bonne, jusqu’a ce qu’il découvre que son adversaire possédait la main max : la couleur à l’As.

DSC00010.JPG

Patrick avant le tournoi, en compagnie de Robert Cohen et Pascal Perrault

Benjo